Bonjour ! Après une petite pause, l’actu spatiale revient avec quelques nouvelles de l’ISS, d’une mission chinoise, et de décollages réussis.

thum
L’Expédition 50 de l’ISS au complet. Au premier rang : Peggy Whitson, Oleg Novitskiy et Thomas Pesquet. Au second rang : Shane Kimbrough, Sergey Ryzhikov et Andrey Borisenko. Crédit : NASA TV

Équipage au complet à bord de l’ISS

En orbite basse, la Station spatiale internationale accueille à nouveau six personnes. Jeudi, une capsule Soyouz a décollé avec l’Américaine Peggy Whitson, le Français Thomas Pesquet et le Russe Oleg Novitskiy à son bord. Après avoir tourné autour de la Terre pendant deux jours, leur vaisseau s’est finalement docké à l’ISS ce samedi sans que l’on déplore le moindre souci. Ils complètent ainsi l’équipage (voir la photo ci-contre) de l’Expédition 50. Il s’agit notamment du troisième voyage spatial de Peggy Whitson, astronaute expérimentée qui a déjà occupé l’ISS lors de l’Expédition 5 (en 2002) et l’Expédition 16 (en 2007/2008), qu’elle a d’ailleurs commandé (ce fut même la première femme commandant l’ISS). Oleg Novitskiy a, lui, déjà fait le voyage à une reprise : lors des Expéditions 33 et 34, à cheval sur 2012 et 2013. Quant à Thomas Pesquet, représentant de l’agence spatiale européenne (ESA), c’est son tout premier séjour en orbite.

La station spatiale Tiangong-2 photographiée par BanXing-2. Crédits :  Xinhua/China Academy of Sciences/China Manned Space Engineering Office
La station spatiale Tiangong-2 photographiée par BanXing-2. Crédits : Xinhua/China Academy of Sciences/China Manned Space Engineering Office

Fin de mission pour Shenzhou 11

Du côté de la Chine, les taïkonautes Jing Haipeng et Chen Dong ont retrouvé la terre ferme ce vendredi 18 novembre, après avoir effectué leur rentrée atmosphérique à bord de la capsule Shenzhou 11. Les deux taïkonautes ont passé un peu plus d’un mois à bord de la station spatiale chinoise Tiangong-2, période durant laquelle ils ont effectué diverses études scientifiques, à l’instar de ce qui se fait à bord de l’ISS. Ils ont également déployé le petit satellite BanXing-2, chargé de prendre des images en haute résolution de Tiangong-2. Il s’agit en tout cas d’un succès pour la plus longue mission spatiale jamais mise en œuvre par la Chine à ce jour. Rappelons que la Chine compte construire dans les prochaines années une vaste station spatiale composée de plusieurs modules, comparable à la station Mir ou à l’ISS. Dans les mois à venir, Tiangong-2 va rester inoccupée, avant d’être rejointe en avril par une capsule cargo Tianzhou. But de l’opération : tester les capacités de la Chine en matière de docking automatique et de ravitaillement, indispensables étant donné les ambitions chinoises en la matière.

D3x X2
Décollage d’Ariane 5 ce 17 novembre. Copyright ESA–Stephane Corvaja, 2016

Signalons également deux décollages réussis réalisés cette semaine :

Pour terminer

Enfin, on se quitte avec une image du pôle sud de la planète Saturne et son fameux hexagone, photographié par la sonde américaine Cassini, parce qu’il n’y a vraiment pas de raison de s’en lasser. Le cliché ci-dessous a été pris le 5 septembre de cette année, à une distance de 1,4 million de kilomètres de la géante gazeuse.

NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute
NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute

 

Publicités