Bonjour ! Cette semaine, une mise à jour express où l’on revient sur les récentes déclarations d’Elon Musk concernant Mars, avant de faire un petit détour par Pluton !

SpaceX fait monter les enchères

Illustration d'une capsule Red Dragon en orbite autour de Mars. Source : SpaceX
Illustration d’une capsule Red Dragon en orbite autour de Mars. Source : SpaceX

En avril, Elon Musk annonçait avec fracas sa volonté d’envoyer une capsule Red Dragon (conçue à partir du futur Crew Dragon, ou Dragon V2) se poser sur Mars dès 2018. En ce début de mois de juin, l’ambitieux entrepreneur a été plus loin. Non seulement il confirme l’objectif de SpaceX d’expédier une capsule (inhabitée) sur Mars dans deux ans, avec l’appui technique de la NASA, mais la société californienne compte ensuite envoyer une mission vers la planète rouge lors de chaque nouvelle fenêtre de lancement, à savoir tous les 26 mois environ (une fenêtre de lancement représente une période durant laquelle les orbites respectives de la Terre et de Mars permettent un voyage relativement court). En point d’orgue ? Le décollage d’une première mission habitée en 2024 (et une arrivée en 2025, bien qu’on ne sache pas encore si un atterrissage est au programme). De l’aveu même de l’ami Elon, ce plan est peut-être trop ambitieux, voire illusoire, mais c’est en tout cas ainsi qu’il se dessine pour l’instant. Comme annoncé précédemment, les détails arriveront en septembre prochain, lorsque SpaceX dévoilera l’architecture du Mars Colonial Transporter (incluant probablement une fusée géante et des habitats pour les heureux élus). Plusieurs choses à noter, cependant. Malgré les récents exploits de SpaceX, rappelons que cette société n’est jamais à l’abri d’un échec tel que celui qui a cloué au sol toutes ses fusées pendant plusieurs mois l’an dernier. Plusieurs étapes cruciales attendent encore Elon Musk. Tout d’abord, le premier test du lanceur Falcon Heavy vers la fin de cette année. Ce lanceur servira en effet à expédier les premières missions vers Mars, mais il sera encore insuffisant pour une mission habitée. Ensuite, ce sera au tour du Crew Dragon de connaître son baptême du feu, l’an prochain.

Avant de passer à autre chose, un dernier mot sur SpaceX : le booster de Falcon 9 récupéré la semaine passée est finalement bien arrivé à bon port sur sa plateforme automatique, comme vous pouvez le constater ci-dessous.

Des nouvelles de Pluton

Bonne nouvelle pour les amoureux de Pluton : la NASA attire votre attention sur de nouvelles photographies prises par la sonde New Horizons lors de son passage à proximité de la planète naine le 14 juillet 2015. Ces images, réunies dans une mosaïque, ont également la particularité d’être en haute résolution : chaque pixel y représente 80 mètres (et ils ont mis bien du temps à nous parvenir). La vidéo ci-dessous se charge d’ailleurs d’explorer ces images à notre place. Rappelons que la sonde américaine a désormais mis le cap vers 2014 MU69, un objet de la ceinture de Kuiper qu’elle devrait survoler de près le 1er janvier 2019 (si la NASA a le bon sens de prolonger sa mission).

Publicités