Bonjour ! Cette semaine, un court billet pour récapituler l’actu de la semaine, où il est surtout question de SpaceX et de Mars.

Source : http://www.spacex.com/
Source : http://www.spacex.com/

Mercredi, SpaceX a donc testé la procédure d’abandon de sa future capsule habitée, le Dragon V2 (déjà évoqué ici). En cas d’incident au décollage, une telle procédure d’urgence doit permettre de récupérer un équipage sain et sauf, et s’avère donc indispensable. Concrètement, il s’agit de séparer la capsule de son lanceur, puis de la faire accélérer à l’aide de huit petits propulseurs pour l’en éloigner le plus rapidement possible. Ces propulseurs devraient d’ailleurs aussi être utilisés à l’avenir comme rétrofusées, pour permettre un atterrissage en douceur et une réutilisation de la capsule. Le test de mercredi a duré environ deux minutes et s’est déroulé avec succès, malgré une légère faiblesse d’un des moteurs (ce qui, selon Elon Musk, n’a pas « matériellement affecté le vol »). Notons aussi que c’est la première fois depuis les capsules Apollo qu’un vaisseau américain est équipé de ce genre de système. Mais une courte vidéo vaut parfois mieux qu’un long discours, le test est donc visible ci-dessous :

Du côté de l’exploration de la planète Mars, les Emirats Arabes Unis ont donné de nouveaux détails sur leurs ambitions. En effet, dans une vidéo sortie sur Youtube, l’agence spatiale des Emirats a annoncé vouloir envoyer un orbiteur en direction de la planète rouge en 2020. Après sept mois de voyage et une arrivée en 2021, l’engin d’une tonne et demie nommé Espoir aura pour objectif d’étudier l’atmosphère martienne pendant au moins deux ans. Quant à l’exploration humaine, l’administrateur de la NASA, Charles Bolden, a confirmé l’ambition de l’agence spatiale américaine d’envoyer des astronautes sur Mars au cours des années 2030. Si l’objectif semble « faire consensus », la méthode pour y arriver reste encore sujette à discussions. Officiellement, le projet actuel le plus ambitieux de la NASA reste l’Asteroid Redirect Mission, présenté il est vrai comme une étape sur le chemin de Mars.

Enfin, le vaisseau cargo russe Progress qui a échoué à rejoindre la Station spatiale internationale s’est lui désintégré dans l’atmosphère ce vendredi 8 mai. Aucune décision officielle n’a encore été prise concernant le décollage du prochain équipage à destination de l’ISS, prévu initialement ce mois-ci, mais il y a fort à parier qu’il sera reporté, prolongeant d’autant de temps la durée de la mission des trois membres dont le retour est également planifié au mois de mai. En tout cas une enquête concernant l’incident est en cours en Russie et les premiers résultats doivent tomber le 13 mai prochain.